Il y a le vaccin, une course contre la´montre, mais malgré tout un troisième confinement se prépare. Sauf que l´exécutif se donne un peu de temps avant de se décider.
Rokia Pédro


On va droit vers un troisième confinement, plus ou moins sévère que les précédents, un reconfinement préventif ? Les contours restent flous pour le moment mais les raisons de confiner sont là. De quels éléments dispose le gouvernement pour prendre la décision de confiner? Il y a la circulation des variants anglais et Sud-africain, New Zélandais peut-être qui compliquent la vaccination. Leur evolution diminuerait l´efficacité du vaccin.
Ensuite, le virus se retrouverait dans les eaux usées. Et enfin, hier, la barre des 3000 hospitalisations a été atteinte. La´pression sur l’hôpital augmente donc.
Cependant le professeur Jean François Delfraissy (président de la commission scientifique) qui semblait annoncer un troisième confinement imminent, reprécise sa pensée ;  » on est pas à une semaine près  » à la Une du journal Libération. Mais sur quels curseurs va jouer le gouvernement ?
L´acceptation du confinement par les français sera pas facile cette fois-ci.
Une lourde décision au plan économique avec tous ces commerçants qui baissent les rideaux et ferment définitivement. Quant à l’école, il n´est pas question de la fermer puisqu’il y a eu beaucoup de décrochage scolaire lors des précédents confinement.
Les données sur les effets du couvre-feu seront connues samedi. Ils tentent d´avoir le maximum de données scientifiques. Déjà une légère baisse est notée sur les statistiques.

By Rokia Pédro

Sans prétention aucune, j'ai toujours adoré faire part de mes coups de gueule, coup de cœur, de mes analyses, de mes mécontentements, de mes peurs ou craintes et de mes opinions aux autres. En tant que journaliste, blogueuse et activiste, comment ne plus m'impliquer dans ce qu'il se passe dans mon pays ? Alors, pour paraphraser Marguerite Duras: "Ecrire, c'est aussi ne pas parler. C'est se taire. C'est hurler sans bruit". A un moment donné, se taire c'est tout simplement être complice. Or, ma plume s'avère mon arme, avec elle j'espère donc, jouer ma partition dans cette vaste opération entreprise par tous les patriotes de mon si cher Sénégal, pour l'extirper de mains de ces politicards qui ne font que servir leurs propres intérêts. Sur Last Leaks, la parole est donnée aux experts dans leurs domaines respectifs: politique, économie, géopolitique, santé, sport... Bonne lecture.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Content is protected !!