Amadou Bâ rapatrie les Sénégalais bloqués en France – Peut-on espérer pour les morts du Covid-19?

Le CRC-Sénégal, collectif qui a été créé pour se battre pour faire revenir le gouvernement du Sénégal sur  sa décision interdisant le rapatriement des corps des sénégalais décédés à l’étranger des suites du Covid-19, croise les doigts en attendant que les choses continuent d’évoluer dans les airs. Le ministère des Affaires Etrangères commence à organiser le rapatriement des personnes bloquées en France depuis le confinement. Le coordonnateur de ce collectif a posté un message plein d’espoir sur les réseaux sociaux.

Roxana Seshat

Le ministère des sénégalais de l’extérieur a sorti un communiqué en ce jour pour annoncer la disponibilité de vols des compagnies Air Sénégal et Air France pour le rapatriement des sénégalais bloqués en France. Cela se fera sur deux dates; les 12 et 14 mai.  Un premier pas vers l’allégement des mesures restrictives, mais surtout une lueur d’espoir pour les sénégalais qui espèrent rapatrier le corps de leurs proches au pays.

« Comme vous pouvez le lire sur ce communiqué, l’Etat du Sénégal organise, les 12 et 14 mai 2020, des vols de rapatriement de Sénégalais bloqués en France depuis la fermeture de l’espace aérien. Nous espérons que cette décision est une première étape qui sera suivie du rapatriement des dépouilles. En effet, s’il est possible d’encadrer le rapatriement de personnes vivantes, peut-être porteuses du virus et plus promptes à le propager, on peut bien en faire de même pour des personnes décédées dans des cercueils hermétiques qui ne présentent aucun risque de contagion. Puisse la raison l’emporter enfin sur l’émotion et la psychose inutile » a partagé Seydina Oumar Bâ sur sa page Facebook

La sortie du président sénégalais Sall est donc très attendu dans la diaspora très affligée par cette interdiction. Aux dernières nouvelles, près d’une centaines de dépouilles de sénégalais décédés du Covid-19 à l’étranger sont dans les morgues. Leurs familles ne perdent  pas espoir de pouvoir les rapatrier afin de les enterrer sur la terre natale.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Content is protected !!