Le président Malien Ibrahim Boubacar Keïta vient d’être renverser par des militaires. Les choses pouvaient-elles changer d’une autre manière ?

La Communauté des Etats de l’Afrique de l’ouest (Cedeao) a condamné, évidemment dans un communiqué, la tentative de coup d’Etat en cours au Mali et appelé les militaires de regagner « sans délai » leurs casernes. Un appel tombé dans l’oreille de sourds. Des pillages seraient en cours au domicile d’IBK. 

 

error: Content is protected !!