Infirmier et coordinateur territorial de santé publique à l’hôpital de Nice en France, Ibrahima Konté dit Baye Ibou met son expérience à  contribution pour participer à la campagne de sensibilisation sur les geste barrière à adopter pour ralentir ou freiner la propagation du coronavirus Covid-19 au Sénégal. Dans la vidéo ci-dessus qu’il a fait dans la langue Wolof (l’une des langues locales les plus parlées au Sénégal), il explique en détails e qu’il faut faire pour se protéger.

La Rédaction

 

By Rokia Pédro

Sans prétention aucune, j'ai toujours adoré faire part de mes coups de gueule, coup de cœur, de mes analyses, de mes mécontentements, de mes peurs ou craintes et de mes opinions aux autres. En tant que journaliste, blogueuse et activiste, comment ne plus m'impliquer dans ce qu'il se passe dans mon pays ? Alors, pour paraphraser Marguerite Duras: "Ecrire, c'est aussi ne pas parler. C'est se taire. C'est hurler sans bruit". A un moment donné, se taire c'est tout simplement être complice. Or, ma plume s'avère mon arme, avec elle j'espère donc, jouer ma partition dans cette vaste opération entreprise par tous les patriotes de mon si cher Sénégal, pour l'extirper de mains de ces politicards qui ne font que servir leurs propres intérêts. Sur Last Leaks, la parole est donnée aux experts dans leurs domaines respectifs: politique, économie, géopolitique, santé, sport... Bonne lecture.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Content is protected !!