Crise liée au Covid-19- L’opposition Sénégalaise en France dénonce la gestion de l’Etat

L’opposition Sénégalaise regroupée au sein du FDM (front pour le départ de Macky) réagit à l’actualité dans ce contexte du Covid-19. Il a sorti un communiqué que voici:

Paris, le 12 avril 2020

COMMUNIQUE DE PRESSE

«Le meilleur remède contre l’épidémie c’est la démocratie où le vital et le politique ne peuvent être séparés» Gao Ertai.
Notre pays, le Sénégal, traverse en ce moment une situation inédite. À l’instar de la quasi-totalité de la planéte, il est touché par le coronavirus 2019 (COVID 19) qui a été signalé pour la premiére fois à Wuhan, en Chine, le 31 décembre 2019.
Les populations sont affectées bien au delà de leur quotidien jusque dans leurs
croyances et leur rapport à l’au delà.
Par décret du 23 mars 2020, le Président du Sénégal a proclamé l’état d’urgence et le 24 mars, il recevait l’opposition et la société civile pour échanger sur les mesures à prendre face à cette pandémie: l’union nationale est pronée !
C’est dans ce contexte que le gouvernement a pris plusieurs décisions parmi lesquelles :
1. Le fonds de riposte et de solidarité contre les effets du COVID 19 -force COVID, d’un montant global de 1.000 milliards de francs CFA-, avec un plan sectoriel de
12 milliards 500 millions au bénéfice des Sénégalais de l’extérieur.
2. L’interdiction du transport des dépouilles de victimes du COVID 19
provenant de pays d’acceuil et l’achat de tombes dans les cimetières à l’étranger.
Le FDM prend à témoin l’opinion publique que l’opposition sénégalaise en France n’est pas informée par les autorités diplomatiques et consulaites et encore moins sollicitée sur la gestion transparente de la crise.

Le FDM déplore cette gestion solitaire et qui de surcoit ne s’inscrit pas dans une prise en compte des attentes de la diaspora sénégalaise en France.
En effet, la somme allouée est modique, les critéres de répartition méconnus et les éléments statistiques concourant à sa gestion inexistants. C’est pourquoi, la seule condition de garantie d’efficience et de transparence c’est d’ouvrir le comité qui en a la charge aux forces vives sénégalaises dont le FDM est une composante essentielle.
Le refus de rapatriement des corps est irrationnel, infondé et discriminatoire.
Ni l’Organisation Mondiale de la Santé – OMS, ni le Haut Conseil de la Sante Publique, HCSP – ne l’interdisent et la majeure partie de nos compatriotes s’y oppose. L’achat de tombes en France se fait en totale méconnaissance des conditions des concessions qui varient d’une ville à l’autre selon des durées temporaires. Ceci nonobstant le droit des familles de faire le deuil de leurs proches dans des conditions décentes.

Ainsi, le FDM demande au gouvernement de renoncer à cette décision innoportune et inhumaine

Front pour le Départ de Macky
E : frontdepartmacky@gmail.com

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Content is protected !!