Macron demande aux chefs d’Etats du Sahel d’éclaircir leur position par rapport à la présence de l’armée française dans leurs pays. Le sommet du Sahel est reporté jusqu’en début 2020. Mais l’invitation est perçue comme une convocation que la France envoie à « ses colonies », selon les intellectuels africains.

error: Content is protected !!