-CONTRIBUTION-

Ce dossier est celui même de tous les symboles . Dans cette crise du Covid-19 maintenant les enfants à la maison, et mettant le spectre de l’année blanche ou en tout cas tronquée de contenu donc de compréhension pour la jeunesse du pays, comme donc une épée de Damoclès; Télé Ecole aurait dû être naturellement un outil d’utilité publique. La Télé éducative au renfort de l’agenda académique. Dire qu’en ce temps présent le Sénégal ne dispose pas encore d’un outil dispensant à grande échelle le savoir par le biais de l’audiovisuel, prouve que le mal comme l’absence de vision à sa tête y sont avérés.

Par Hamet BaïIa Diop

Au moment où les enfants des pays sérieux quant à leur avenir travaillent donc à la maison, les enfants galsens (ndlr Sénégalais) sont soit livrés à eux même, soit pris en charge en fonction de l’aisance familiale, les fils de riches s’en tirant au détriment de ceux des gorgorlus. Plus choquant, c’est que volontairement ou non Macky Sall ancre l’archétype du président non soucieux du respect des engagements pris et de la parole donnée. Charmé par le projet, le premier des sénégalais avait promis une fréquence de TNT et instruit le ministre de tutelle pour un accompagnement du projet. Et maintenant que tout est en place en terme de contenus académiques et de synergies diverses, on attend en vain la fréquence TNT, Macky Sall décidant visiblement du moindre détail dans ce pays.

Mais encore plus choquant dans cette triste histoire, c’est qu’elle rappelle celle de Ferdinand Coly le Lion de la Téranga ou de nombreuses autres, une spoliation et un détournement de projet et d’objectif !!! Car les lobbies de l’audiovisuel ont flairé la mine d’or et une télévision privée de la place a déjà commencé à exploiter indûment le projet. Avec quelles habilitations ? Pourquoi ce dédit supplémentaire ? La privatisation même de l’éducation doit elle occulter la mission de service public comme de service au public ?

Après les interventions écrites , viendra le temps des lives avec des responsables de la structure et des personnalités du monde académiques pour davantage éclairer sur le dossier, dont le caractère d’importance a vite fait de sauter à la compréhension individuelle.

Hamet BaïIa Diop.

By Rokia Pédro

Sans prétention aucune, j'ai toujours adoré faire part de mes coups de gueule, coup de cœur, de mes analyses, de mes mécontentements, de mes peurs ou craintes et de mes opinions aux autres. En tant que journaliste, blogueuse et activiste, comment ne plus m'impliquer dans ce qu'il se passe dans mon pays ? Alors, pour paraphraser Marguerite Duras: "Ecrire, c'est aussi ne pas parler. C'est se taire. C'est hurler sans bruit". A un moment donné, se taire c'est tout simplement être complice. Or, ma plume s'avère mon arme, avec elle j'espère donc, jouer ma partition dans cette vaste opération entreprise par tous les patriotes de mon si cher Sénégal, pour l'extirper de mains de ces politicards qui ne font que servir leurs propres intérêts. Sur Last Leaks, la parole est donnée aux experts dans leurs domaines respectifs: politique, économie, géopolitique, santé, sport... Bonne lecture.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Content is protected !!