Exclu de PDS France, Dr Mamadou Seck fait feu de tout bois

Exclu de la fédération PDS France dans un communiqué rendu public au sortir d’une réunion dimanche dernier, Dr Mamadou Seck minimise et réagit à son tour dans nos colonnes. Il traite ses camarades qui l’accusent d’être fractionniste, de colporteurs et de personnes qui seraient jalouses de sa « nomination dans le nouveau bureau du Secrétariat Exécutif national du PDS, où il a été promu  porte-parole adjoint et adjoint chargé des relations internationales du Secrétaire général National ( SGN) du PDS. 

R. Pédro 

« Ce communiquée est un non événement sans lendemain et qui n’existe que dans la tête des colporteurs de fausses nouvelles, et porté par une bande de comploteurs, une bande de cavaliers des steppes, d’une bande de marchands de sable et de vendeurs d’illusions qui semblent ne pouvoir jamais être en capacité de digérer ma nomination dans le nouveau bureau du secrétariat exécutif national du PDS, où je me trouve être promu comme porte-parole adjoint et adjoint chargé des relations internationales du Secrétaire général National ( SGN) du PDS. Le président Wade et en sus de cela me nomme membre du pool communication dudit parti. A cet effet, il est de notoriété publique ,que ceux qui ont emprunté l’illégalité non légalisé par le parti, pour prononcer mon soi disant «exclusion» de la fédération, l’ont fait dans une officine où s’entrechoquait, manipulateurs et manipulés pour remettre en cause le nouveau secrétariat béni et validé par le patron du parti, et ceci depuis plus de 4 réunions successives et dont j’ai été témoin.
A ce niveau, il est évident que ceux qui rament à contre courant des décisions du parti, se sont eux-mêmes auto-exclus avant de pouvoir exclure qui que se soit et dont ils n’ont même pas l’habilitation, à part se croire être dans la fédération russe de Poutine.

Par contre et ce qui est dommageable, au lieu d’éclairer les militants sur les scandales à répétitions, mises à nu dans la place publique, et dont je certifie l’existence réelle, comme entre autre l’histoire de la fausse « milliardaire », Fatou Desforges, porte-parole adjointe fictive, inconnue de la fédération et que certains responsables avaient mis en rapport avec le président Karim Wade pour encaisser de l’argent à l’insu de la fédération, et également l’histoire réelle des voitures, financées par le SGN Wade à la veille des législatives de 2017 et dont j’ai été acteur dans la recherche jusqu’à son financement validé par le SGN Wade, je crois qu’il y’a plus matière à édifier les militants de la fédération, dont je suis membre à part entière, sur ces 2 gros scandales que de vouloir s’accrocher aux baskets de ma nomination qu’il se plait à se plaindre auprès même de nos partenaires de l’opposition, ici même en France. Ce qui est à la fois pitoyable et un aveu d’échec de leur part en acceptant la rupture de banc avec la volonté divine ,en sus du travail que j’ai accompli avec désintéressement pour le parti au niveau national et international.

Ainsi, par un non événement, je répondrai par la redynamisation du parti ,ici en France par la mise en place prochaine de la structure des Cadres et dont l’appel à l’adhésion a été déjà annoncé et déclaré au niveau de la fédération PDS de France.
Dans cette dynamique, nous comptons ouvrir une nouvelle ère des compétences et des vertueux au service exclusif du parti et de son futur candidat pour les échéances de 2024 avec Karim Meïssa Wade.

Dr Seck Mamadou,
Cadre Libéral Paris ».

Nous reviendrons au cours d’une émission nommée L’Interview et qui sera diffusée sur les comptes YouTube et Facebook de Last Leaks.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Content is protected !!