Les Bleus jouent leur premier match ce soir , c’est face à l’Allemagne. Ils ont décidé de mettre un genou à terre, un signe symbole contre le racisme. Polémique ! Cette décision, qui est à la basé un geste de lutte contre les racismes fait réagir de nombreux acteurs du Sport, de la politique etc.

Rokia Pédro

Un genou à terre sur là pelouse de Munich ce soir pour protester contre la discrimination raciale, le racisme. Hugo Iloris l’a annoncé hier. Un combat commun contre les discriminations. Un geste fortement politique qui porte les valeurs collectives, ce qui penser qu’en fin de compte « every live matters » finalement. Les joueurs sont exclusivement dans la lutte contre le racisme dans le sport et contre tout le racisme. Ils représentent la France où le racisme est tout de même une réalité.
La France n’est pas les États-Unis d’Amérique et il est clair que les réalités sociales ne sont pas les mêmes. Certes. Mais qui peut affirmer que le racisme n’existe pas pour autant dans ce pays ? On a entendu les cris de singe dans les tribunes et vu cet arbitre qui avait utilisé l’année dernière en plein match le terme « ce noir » en parlant d’un joueur. Avec un genou par terre, les Bleus montrent d’une certaine manière leur implication dans des sujets sociaux du moments dont il faut débattre. Les anglais, les irlandais et les belges l’ont déjà fait, sifflé par une partie du public. On verra ce soir comment ça va être accueilli par le public franco-allemand.
Après, il est vrai que ce geste vient des USA et sur les bords cela peut ressembler à du conformisme.

error: Content is protected !!