Cellou Dalein Diallo, se signale. Sur les ondes de la RFI, il a exprimé son soulagement de voir partir Alpha Condé mais en même temps, l’opposant guinéen fait aussi part d’une certaine inquiétude de voir les putschistes durer au pouvoir.  

Rokia Pédro 

Cellou Dalein Diallo se dit soulagé et en même temps un peu inquiet ; Il explique ; “ vraiment soulagé parce que vraiment l’armée nous a débarrassé d’une dictature. Alpha Condé s’est emparé du pouvoir en modifiant la Constitution et en la violant sincèrement. Ensuite c’est un hold-up électoral qu’il a opéré à le 18 octobre dernier, si bien qu’il n’y avait plus d’issue”. 

Je suis vraiment soulagé parce que vraiment l’armée nous a débarrassé d’une dictature. Alpha Condé s’est emparé du pouvoir en modifiant la Constitution…

Cependant, il reste tout même inquiet quant à la suite des événements.  Parce selon lui, “ d’habitude lorsque les militaires arrivent au pouvoir, souvent, ils restent plus longtemps que prévu”.  Tout en admettant la pertinence du discours du nouvel homme fort du pays, le colonel Doumbouya, Cellou Dalein se pose des questions quant à la suite de ce coup d’Etat ; “C’est vrai que l’exposé des motifs du coup de force était pertinent. Ils ont énuméré tous les griefs qu’on a souvent dénoncés contre la gouvernance d’Alpha. Mais pour l’instant, ils n’ont pas décliné d’agenda en termes de calendrier, en termes de temps pour l’organisation des élections et la mise en place d’institutions légitimes par l’organisation d’élections transparentes et crédibles. Mais je pense qu’ils ne tarderont pas à le faire. Et je l’espère”.  

Je me suis réjoui de constater qu’ils ont réservé sa vie, qu’il (ndlr Alpha Condé) continue de voir ses médecins. Parce que c’est comme ça qu’il faut faire, même si parfois il a refusé cela à ses prisonniers.

Quant à son désormais ex adversaire politique Alpha Condé qui connait une si mouvementée fin de règne, Cellou Dalein a été tout de même sensible à son sort. Il déclare avoir pensé à l’entêtement des dictateurs.  “Parce que je pense qu’il a reçu beaucoup de conseil, pour essayer d’instaurer un dialogue pour éviter ces affrontements qui nous ont coûté très cher. Plus de 250 jeunes ont été abattus à bout portant. Néanmoins, j’ai vu un homme vraiment discuter. Je n’étais pas à l’aise de voir un homme dans cette situation. Mais s’il avait fait preuve de sérénité, s’il avait cherché à consolider l’unité nationale, à instaurer la démocratie et l’Etat de droit, il aurait pu conduire ce pays à de meilleurs jours. Je me suis réjoui de constater qu’ils ont réservé sa vie, qu’il (ndlr Alpha Condé) continue de voir ses médecins. Parce que c’est comme ça qu’il faut faire, même si parfois il a refusé cela à ses prisonniers. Il a fait tuer ses opposants. Mais je pense qu’il ne faut pas lui infliger la même chose qu’il a infligé aux autres. Il faut respecter ses droits et l’amener à répondre de ses actes”.  

Reste maintenant à réagir au nouveau gouvernement installé hier lundi par, le colonel Doumbouya; un gouvernement qu’il veut d’union nationale chargée de conduire une transition politique.  Cellou Diallo déclare avoir favorablement accueilli cette intention du colonel Doumbouya et rajoute ; “je pense qu’elle va se traduire par des consultations qui permettront de mettre en place justement, un gouvernement d’union nationale pour conduire la transition”. 

Je ne peux pas dire que les hommes du colonel Doumbouya ont fait ceci ou cela puisque Alpha Condé n’a jamais voulu qu’il y ait des enquêtes sur ces crimes

Cellou Dalein semble éviter les embrouilles et refuse de pointer la Force spéciale alors dirigée par l’actuel colonel et homme fort du pays, quant à la répression brutale et meurtrière de certains de ses partisans dans un passé récent.  Il a misé sur la carte de la prudence en répondant à la question du journaliste par ; “je ne sais pas lequel des corps c’était. Ce qui est vrai, c’est que l’armée, a été réquisitionnée, même pendant les violences post électorales, pour permettre à Alpha Condé d’avoir son troisième mandat. L’armée a été réquisitionnée, mais aussi la police et la gendarmerie. Toutes les forces de défense et de sécurité étaient sur le terrain. Je ne peux pas dire que les hommes du colonel Doumbouya ont fait ceci ou cela puisque Alpha Condé n’a jamais voulu qu’il y ait des enquêtes sur ces crimes”. 

S’il a pris le risque de faire un coup d’Etat contre Alpha Condé, c’est qu’il est animé de bonnes intentions … Je suis prêt à contribuer à mettre en place une transition crédible et capable justement d’organiser des élections libres et transparentes.

Les deux hommes ne sont pas encore parlés ou du moins il n’y a pas encore eu d’échanges comme l’a souligné Cellou Dalein qui néanmoins connait une personne qui connait le colonel Doumbouya. Il a aussi un apriori favorable pour Doumbouya puisque ; “Les gens disent qu’il a une bonne formation militaire tout au moins. S’il a pris le risque de faire un coup d’Etat contre Alpha Condé, c’est qu’il est animé de bonnes intentions”. Et, il ne dit pas non à un dialogue ; “ moi je suis prêt à contribuer à mettre en place une transition crédible et capable justement d’organiser des élections libres et transparentes, équitables pour que le peuple guinéen puisse choisir ses dirigeants aussi bien au niveau législatif et présidentiel que local. Puisque pendant le règne de Alpha Condé, il n’y a pas d’élections. Il n’y a eu que des mascarades et parfois des hold-up flagrants

error: Content is protected !!