Hausse du prix de l’électricité : Ascosen était dans la confidence

Le prix de l’électricité augmente dans cinq jours. Momar Ndao, président de l’association consumériste Ascosen (association des consommateurs sénégalais) vivement décrié, n’a rien pu faire pour l’empêcher. Last Leaks rafraîchit une interview qu’il lui avait accordée et dans laquelle il abordait le sujet et où, à demi demi-mot,  il affirmait que c’était inévitable. 

Par R. Pédro

À partir du 1er décembre, interviendra la hausse du prix de l’électricité. Momar Ndao, malgré son « influence » qui se mesure à sa proximité avec le pouvoir (depuis le président Diouf jusqu’à Macky) qui l’a, à chaque régime nommé conseiller technique,  n’a pas su éviter  au consommateur sénégalais ce coup dur.

« Soit la Sénélec continuait à son déficit financier, une situation où la population allait se renouer avec les coupures intempestives du courant… »

Il y a quelques semaines,  des activistes ont lancé à travers les réseaux sociaux une campagne de contestation de sa gestion. Entre  l’inamovibilité et l’inefficacité,  on ne sait ce qui était le plus pointé du doigt. En tout cas, il parait suspect aux yeux de ses détracteurs qui estiment qu’il se sert plus de l’association à fins personnelles plutôt que de jouer pleinement son rôle de consumériste.

Dans l’entretien accordé à Last Leaks, il rappelait alors fièrement que parmi les acquis de son association, le maintien du prix de l’électricité depuis 2009: « c’est l’Ascosen qui est à a base  du décret sur la baisse des prix et le maintien du prix actuel de l’électricité… »

Sauf que Momar Ndao semblait cautionner justement, cette hausse qui , était inévitable et imminente: «nous étions face à deux solutions : soit la Sénélec continuait avec son déficit financier; une situation où la population allait se renouer avec les coupures intempestives du courant. Soit  l’Etat accepte de combler le gap financier  et la Sénélec revient au prix de l’électricité d’avant la baisse que l’Ascosen avait obtenue. Et, j’étais pour la dernière option dans l’intérêt du consommateur. Actuellement on s’est tellement battu que l’État n’ose pas augmenter le prix du courant. La dernière hausse du prix de l’électricité date de 2009. Et, c’est l’Ascosen qui avait fait une pression énorme».

En clair, la Senelec aurait raison d’avoir augmenté le  prix du courant?

3 thoughts on “Hausse du prix de l’électricité : Ascosen était dans la confidence

  1. C’est tout simplement le début du grand virage vers l’austérité. Il va falloir se préparer à se serrer la ceinture. Il y aura un renchérissement général des prix et ça va trinquer chez les plus défavorisés.
    C’est un grand coup de barre à droite.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Content is protected !!