2 minutes

Vladimir Poutine le président russe, a lancé une opération militaire en Ukraine. C’était dans la nuit du mercredi 23 au jeudi 24 février. Le début d’une guerre en Ukraine qui fait régir partout dans le monde.

C’était déjà un casus belli que de reconnaitre l’indépendance de Donetsk et Louhansk. Et, avec cette opération militaire, les troupes russes ont pris le contrôle de par exemple de la centrale nucléaire de Tchernobyl et certaines parties du pays, l’Ukraine et la Russie sont en pleine guerre. La Russie a commencé les hostilités avec des frappes aériennes à Kiev et à travers l’Ukraine.

Vladimir Poutine, président russe

D’après la presse russe, l’opération militaire vise sites militaires de l’Ukraine avec des « armes de haute précision ». Elle affirme aussi qu’elle a détruit les systèmes de défense anti-aérienne ukrainiens et mis « hors service » les bases aériennes du pays.

Rien de surprenant dans la logique de Vladimir Poutine. En effet , il est hors de question pour lui de l’extension de l’Otan avec l’ajout de nouveaux membres à l’Est. « Ce qui constitue une menace supplémentaire d’extension à proximité des frontières de la Russie », d’après Poutine qui n’a pas manqué de souligner que c’est l’Otan qui bouge vers les frontières de la fédération de Russie.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.