Le CRC-Sénégal pour le rapatriement de corps – Un Référé liberté devant la Cour Suprême

CRC-Sénégal

Après avoir tenté de convaincre par un solide argumentaire aussi bien au plan juridique que sanitaire, mais en vain, les sénégalais regroupés au sein du collectif pour rapatriement des corps des décédés du covid-19 passent à une étape supérieure dans la lutte. Dans un communiqué parvenu à la rédaction de Last Leaks, l’on apprend qu’ils soutiennent une requête en référé liberté devant la Cour Suprême.  

Rokia Pédro 

Ils estiment avoir donné des arguments valables, sur le plan sanitaire, au rapatriement des corps de leurs proches parents, amis, connaissances, mettant à contribution l’expertise de médecins et d’autres personnels de la santé. Dans la même lancée, sur le plan juridique, ils ont démontré par un réquisitoire bien fourni, l’absence de fondement juridique, l’arbitraire et l’aspect stigmatisant de la décision du ministère des Affaires Etrangères.  

Hélas, depuis bientôt un mois, le CRC-Sénégal a tout essayé en vain ; de la lettre ouverte au président de la République à l’implication de chefs religieux et de porteurs de voix ; “Toutes ces tentatives sont restées vaines, à telle enseigne qu’à ce jour plusieurs corps de nos compatriotes demeurent bloqués dans des morgues pour une durée encore indéterminée, renforçant chaque jour un peu plus l’angoisse, la souffrance et l’attente interminable des familles.” apprend-on dans le communiqué.  

Aujourd’hui, le collectif joue sa dernière carte et s’est rapproché d’un réseau d’avocats sénégalais de la diaspora. Ce matin, il a soutenu un référé liberté devant la Cour Suprême au Sénégal. Le juge aura 48 donc 48 heures pour se prononcer sur cette affaire qui affecte beaucoup les sénégalais de la diaspora.  

Pour rappel, le référé liberté est une procédure à utiliser en cas d’urgence si une décision administrative porte atteinte grave et manifestement illégale à une liberté fondamentale. Il existe une possibilité de contester sa décision devant le Conseil D’Etat.  

2 thoughts on “Le CRC-Sénégal pour le rapatriement de corps – Un Référé liberté devant la Cour Suprême

  1. Un certains moments, se taire cc,est tout simplement Complice .. Merci Rokaia Pèdro d’avoir dénoncé cette décision discriminatoire qui ne se repose sur aucune base ni scientifique , ni juridique.. La dénoncer est un devoir aussi bien moral que spirituel.. Le Covud 19 nous montre une autre visage de certains responsables qui s’élèvent à un certain haut niveau de la société sénégalaise mais se sombrent aujourd’hui dans l’abîme à la face du monde , dans la dureté du cœur dans chaleur humaine.. Voilà des responsables qui n’aprecient le petit peuple que qu’en raison de leur utilités pour eux-mêmes.. La diaspora observe et prend note..

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Content is protected !!