Le ministre Mansour Faye face à la presse – « Rayan Hachem ? Ce n’est pas le ministre qui a choisi. »

Mansour Faye, ministre du Développement communautaire, de l’Equité sociale et territoriale, faisait face à la presse ce matin pour répondre à de nombreuses interrogations au sujet de l’acheminement des denrées alimentaires. Il dit ne pas connaitre Diop Sy qui a gagné le marché du convoyage des vivres de cette aide alimentaire. Et le ministre ne sait pas non plus comment deux sociétés appartenant à une même personne et de surcroît ne figurant pas dans le fichier de l’APIX, ont pu gagner le marché de 18 milliards au détriment de plusieurs Sénégalais. Last Leaks a fait parvenir ses questions par mails à ses services. Certaines ont été posées. Nous proposons ici un extrait de cet échange.

Last Leaks

Last Leaks – Que vient faire Diop Sy dans cette affaire ? Est-il attributaire ou bénévole ? L’appel d’offre est lancé avant ou après la proposition de mise à disposition gratuitement de camions par des transporteurs pour l’acheminement des denrées ?

Mansour Faye – Moi je ne connais pas Diop Sy. C’est l’entreprise IDE que je connais qui a été soumissionnaire et qui a bénéficié effectivement d’un quota de transport en région. Et je rappelle que concernant le transport, nous contractualisons par région et par quantité. Donc si le fournisseur satisfait effectivement à ces conditions, nous continuerons à travailler avec lui.

Last Leaks – Quel est finalement le coût réel de la manutention, 6 milliards, 3,5 milliards ou 1 milliard ?

Mansour Faye (Rires) Je ne sais pas d’où vient le chiffre de 6 milliards, sincèrement. J’en ai entendu parler. J’ai essayé de faire plusieurs modes de calculs pour comprendre, mais je ne sais pas d’où viennent ces 6 milliards. Je peux affirmer que concernant le coût du transport, je ne suis pas capable de dire réellement le coût du transport. Parce qu’il y a de gens qui nous ont remis des camions où nous mettons juste le carburant pour le transport dans les régions.

Pas plus tard qu’hier, 47 camions ont été mis à notre disposition ; Si nous ne tenons pas compte de tout cela, faisons une petite simulation : en moyenne pour chaque camion de 40 tonnes pour toutes régions confondues, nous ne dépasserons pas 1,800000, compte non tenu de la manutention. Parce qu’il faut savoir que ce n’est pas nous qui payons la manutention au chargement. Par contre le déchargement au niveau du commissariat nous le payons. Ensuite, il y a une autre phase car, le transport et la livraison, c’est en deux phases différentes. La première consiste à prendre la marchandise au niveau du fournisseur pour l’amener au magasin du commissariat à la sécurité alimentaire et au niveau des casernes.

Une fois stock complet, c’est là où nous acheminons la marchandise au niveau des points de distribution. Et ça, c’est un autre coût. Mais je crois que tous coûts réunis tourneront autour de 2 milliards, en plus des manutentions. Donc les 6 milliards je ne sais pas qui a rêvé et a sorti ce chiffre. Je ne pense vraiment pas que, les deux phases réunies, nous dépasserons les 2 milliards.

Last LeaksQu’en est-il de l’octroi du marché de 18 milliards de Fcfa à deux entreprises appartenant à Rayan Hachem ? 

Mansour Faye – Ce n’est pas le ministre qui a choisi. Le ministre n’a pas choisi. Nos services ont émis un avis à commande ouverte. Des sociétés ont participé et les meilleures ont gagné en termes de disponibilité de quotas mais aussi en termes de prix. C’est aussi simple que cela

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Content is protected !!