Lettre ouverte à Charlie Sall

Par Hamet BaïIa Diop

Vous vous trompez ! Grossièrement et en tout !

Non ! Vous ne nous avez ni compris et encore moins entendu !

Monsieur Sall …vôtre vrai statut est celui d´être le premier serviteur de la volonté du constituant.

Président de la République et chef de l´exécutif vous êtes essentiellement en charge des choix … Si tant est que ces derniers arrivent à nous satisfaire .

Et, si ni Sonko ni le M2D n´a pouvoir d´exigence sur vous, nous le peuple souverain avons ce bon droit et même celui de mettre fin aux prérogatives à vous confiées et à n´importe quel moment, en toute légitimité.

Que vous soyez en plein mandat légitime ou illégitime n´y changeant strictement rien. Nos désirs font force de légitimité car nous sommes le SOUVERAIN.

Vous n´avez pas dit que vous feriez un 3e mandat ? Encore heureux ! Car, le texte fondamental ne vous le permet ni dans sa lettre ni dans son esprit. Et, surtout vous avez clairement indiqué au cours de la campagne pour la présidentielle passée que pour vous c ‘ état FINI …et que le mandat entamé était le dernier .

Nôtre beau pays ne saurait devenir ni un legs patrimonial ni une monarchie de droit divin .

Vous avez tort oui. Essentiellement et fondamentalement .

Tort d´avoir installé une mafia d´état aux fins de spoliation orchestrée sur nos richesses et ressources.

Par HBD

Tort de nous avoir poussé dans nos derniers retranchements. Tort d´avoir installé une mafia d´état aux fins de spoliation orchestrée sur nos richesses et ressources. Tort de nous avoir indûment endettés pour nous livrer pieds et poings à vos maîtres. Tort de nous opposer la force et le mépris .

Et si le seul argument pertinent doit consister dans cette peur, hier encore distillée par l´ex capitaine Diéye, sur un péril que nul ne peut certes balayer d ‘ un revers …

Les plaintes à la CPI vont donc continuer et se préciser …car Justice doit être faite ! Maintenant nous avons une singularité et le particularisme sociologique de respecter nos guides religieux..

HBD

Sachez cependant que nul péril ne nous obligera à passer pour pertes et profits les prédations effectuées sous vôtre magistère ni à accepter ce ballon sonde d´une Amnistie que cette plume alimentaire et prébendiére de Madiambal essaye déjà d ‘ ancrer dans le champ public et les esprits. No Passaran !

Comme nous ne pourrons tirer un trait sur ces meurtres de nervis « tontons Mackytes » cornaqués par des forces de défense et sécurité indignes et anti patriotiques .

Les plaintes à la CPI vont donc continuer et se préciser …car Justice doit être faite ! Maintenant nous avons une singularité et le particularisme sociologique de respecter nos guides religieux et de les écouter et entendre . Mais vous êtes bien sur la corde raide .

Et ne croyez pas profiter des médiations entreprises pour nous imposer vôtre volonté car ce serait le pire des calculs pour vous.

Vous avez tort parce qu’ ayant été injuste. Certains prisonniers ne sont ni plus ni moins que des détenus politiques.

Par HBD

Jamais 18 000 milles hommes …en faisant rentrer au bercail ceux dédiés à la sécurité de vos hommes de paille Embalo en Guinée Bissau tout comme Barrow en Gambie, ne seront certes suffisants à vous préserver de nôtre courroux légitime comme de nôtre volonté de restauration de la Justice et de l´état de droit .

Vous avez tort parce qu’ ayant été injuste. Certains prisonniers ne sont ni plus ni moins que des détenus politiques. L’organisation d’élections libres, transparentes et à dates échues est une exigence que vous imposent les lois et règlements de ce pays. Aux États-unis (pays le plus touché par la Covid) et en Europe, aucune élection n’a été repoussée au motif de la pandémie.  La souveraineté appartient en dernier ressort au peuple qui peut la reprendre si il se sent trahi par ses dirigeants. Et à ce propos,  rappelons que le Sénégal à dans la préambule de sa constitution souscrit à la Déclaration des droits de l’homme et du citoyen.

Vous êtes dans l´oeil du cyclone pour avoir voulu franchir un pas de plus dans la tyrannie et l ‘ autoritarisme.

Pour avoir osé nous désigner comme cobayes de l´OMS et Bill Gates dans le projet d´imposition vaccinale au service de l´avènement du NOM et de la dictature planétaire .

Je sais moi que le maoïste en vous, flanqués des trotskistes manipulateurs comploteurs que sont les Mahmoud Saleh et autres Pa’ Séne, ne peut pas s´empêcher de ruser même à cette heure d ‘extrême gravité.

Seulement  :  » De grands criminels coalisés, complotent dans le cœur même de vos cités, sans savoir que leurs plans sont contenus certes dans le miens …car moi Allah je suis le meilleur des comploteurs . « 

SADAQALAHOUL AZIM !

Hamet BaïIa Diop

By Rokia Pédro

Sans prétention aucune, j'ai toujours adoré faire part de mes coups de gueule, coup de cœur, de mes analyses, de mes mécontentements, de mes peurs ou craintes et de mes opinions aux autres. En tant que journaliste, blogueuse et activiste, comment ne plus m'impliquer dans ce qu'il se passe dans mon pays ? Alors, pour paraphraser Marguerite Duras: "Ecrire, c'est aussi ne pas parler. C'est se taire. C'est hurler sans bruit". A un moment donné, se taire c'est tout simplement être complice. Or, ma plume s'avère mon arme, avec elle j'espère donc, jouer ma partition dans cette vaste opération entreprise par tous les patriotes de mon si cher Sénégal, pour l'extirper de mains de ces politicards qui ne font que servir leurs propres intérêts. Sur Last Leaks, la parole est donnée aux experts dans leurs domaines respectifs: politique, économie, géopolitique, santé, sport... Bonne lecture.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Content is protected !!