Lettre ouverte à son Excellence Mr Xi Jinping, Président de la République Populaire de Chine

Africa Diaspora Development Institute

LETTRE OUVERTE   À: EXCELLENCE MR. XI JINPING, PRÉSIDENT DE LA RÉPUBLIQUE POPULAIRE DE CHINE, ZHONGNANHAI, XICHENGQU, BEIJING

De : La Diaspora Africaine Autour du Globe

 

OBJET: Violations des Droits de l’Homme et traitement inhumain des personnes noires vivant en Chine.

 

Votre Excellence, L’Africa Diaspora Development Institute (ADDI) est l’organisation faîtière de plus de 210 millions de personnes vivant dans la diaspora1 . Pendant des siècles, l’Afrique a accueilli chaleureusement et de tout cœur les ressortissants chinois sur ses rives, leur permettant de s’installer, de se marier et de prospérer sans un soupçon de race discrimination, sectarisme, harcèlement ou intimidation. L’ancien président de l’Union africaine (entre 2008 et 2012) M. Jean Ping était l’enfant d’un Chinois diaspora de Wenzhou, Zhejiang, venue au Gabon comme récolteuse de bois2 . Actuellement, plus de 10 millions de ressortissants chinois vivent en Afrique et sont traités avec la dignité et le respect que mérite tout être humain. C’est contre cette toile de fond que plus de 1,3 milliard d’Africains sur le continent et 240 millions dans le la diaspora S’UNIT DANS L’HORREUR alors que nous regardons nos frères et sœurs noirs, nos fils et les filles traînées comme des animaux sauvages dans les rues par des Chinois les autorités. Beaucoup ont été expulsés de leurs maisons et de leurs hôtels et sont soumis à des insultes et à des traitements inhumains extrêmes. Ce sont de graves violations des droits que NOUS, les Noirs, n’allons pas commettre se tenir prêt et tolérer. Des Africains sont accusés d’avoir amené COVID-19, le tueur maladie en Chine et dans le monde sait très bien que le COVID-19 a commencé en Wuhan, République populaire de Chine, PAS Afrique.
En 2018, Nous les Africains avons regardé en silence pendant que nous étions représentés comme des singes le somptueux spectacle de nouvelle année lunaire de quatre heures qui a été télévisé à des millions de personnes à travers Chine3 . Nous avons également reçu de nombreux rapports faisant état de ressortissants africains maltraités, giflés, frappés à coups de pied et crachés dans les rues par des ressortissants chinois racistes sans aucune raison. Sur le continent, des ressortissants chinois ont été capturés sur vidéo battant et maltraiter leur employé et insulter un président africain, S.E. Président Uhuru.4  Ces événements troublants se déroulent dans le contexte de le plan de votre gouvernement d’envoyer plus de 300 millions de Chinois en Afrique5 d’ici 2030. Votre Excellence, comment pensez-vous exactement que cela va fonctionner? Les Africains ont subi des siècles de traitements inhumains, d’abus, raciaux et sociaux discrimination économique. Cet héritage d’abus est si flagrant que depuis 3 ans mois, notre frère africain – le directeur général de la Santé mondiale Organisation (OMS) – Le Dr Tedros Ghebreyesus a subi des insultes racistes et même des menaces de mort d’une autre nation en Asie. Le Dr Tedros a condamné ces les insultes comme artefacts d’une mentalité coloniale, dirigées contre toute la race noire6 . L’ONU est le chien de garde international de toutes les violations des droits de l’homme dans le monde et en tant que membre permanent du Conseil de sécurité des Nations Unies, Chine devrait être le dernier pays à violer les droits de l’homme. Les actions inhumaines contre les Africains qui ont lieu en République populaire de La Chine est déplorable, illégale et criminelle. Ils contreviennent à l’homme international normes et conventions relatives aux droits de l’homme et peuvent entraîner des représailles contre les ressortissants chinois sur le continent africain. Ces attaques barbares et sans précédent contre la race noire vont certainement éroder les relations diplomatiques amicales que l’Est, en particulier, la République populaire de La Chine, jouit avec tous les pays africains. Tout en reconnaissant que la majorité des vos citoyens sont de bonnes personnes, dont certains sont de mauvaises pommes, qui ont un comportement ne doit pas ternir les bonnes relations que la Chine entretient avec les pays africains. Votre Excellence, nous savons que vous êtes une bonne personne et que vous ne toléreriez pas harcèlement, intimidation et traitement inhumain de la diaspora chinoise vivant dans d’autres parties du monde. Nous savons que vous exigeriez que vos frères et que les sœurs soient traitées de manière juste, juste et équitable en tout temps.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Content is protected !!