CONTRIBUTION

Excellente envolée!

Macky Sall et le COVID:
Faites ce que je vous dis et non ce que je fais

Les Sénégalais ont salué les mesures prises par Macky Sall sous la contrainte des événements. Bon gré, mal gré, la majorité s’y soumet nonobstant les sacrifices considérables que ces mesures leur imposent.


Les transporteurs subissent les contrecoups des dispositions visant à imposer des distances minimales dans les véhicules, même si in fine ce sont les voyageurs qui trinquent.
Ainsi, les populations ont redécouvert les vertus de la longue marche, de Dakar aux lointaines banlieues. Gare à celui qui n’arrive pas à temps. La météo se gâte dès 20h, avec des pluies de gourdins. Il paraît même que cela aide à prévenir du Coronavirus.

Mais par contre, le Palais de la République jouis d’une immunité naturelle contre les lois même de la nature. Bien sûr! Ce n’est certes pas dans la Constitution, sans quoi le Corona virus ne se serait pas égaré au Sénégal.
Mais à regarder les visiteurs se presser sur les marches des escaliers du Palais pour les photos sans respecter les distances prescrites, on est obligés de constater que les consignes que l’on impose même aux voyageurs dans les véhicules particuliers y sont violées. On avait même aperçu le Président échanger une chaleureuse poignée de main avec un visiteur. CQFD: l’immunité présidentielle contre le COVID19 est une vérité.

Ou bien, serait-ce encore là la manifestation d’une culture d’exemption que se confèrent nos chers guides? Parce que les images d’Angela Merkel se faisant rappeler aux normes ont fait le tour du monde. En ces heures graves, il urge que nos autorités qui cadenassent le pays, fassent semblant au moins de croire à leurs décrets.

Aly Sy membre de la republique des valeurs Rufisque/UCAD

 

By Rokia Pédro

Sans prétention aucune, j'ai toujours adoré faire part de mes coups de gueule, coup de cœur, de mes analyses, de mes mécontentements, de mes peurs ou craintes et de mes opinions aux autres. En tant que journaliste, blogueuse et activiste, comment ne plus m'impliquer dans ce qu'il se passe dans mon pays ? Alors, pour paraphraser Marguerite Duras: "Ecrire, c'est aussi ne pas parler. C'est se taire. C'est hurler sans bruit". A un moment donné, se taire c'est tout simplement être complice. Or, ma plume s'avère mon arme, avec elle j'espère donc, jouer ma partition dans cette vaste opération entreprise par tous les patriotes de mon si cher Sénégal, pour l'extirper de mains de ces politicards qui ne font que servir leurs propres intérêts. Sur Last Leaks, la parole est donnée aux experts dans leurs domaines respectifs: politique, économie, géopolitique, santé, sport... Bonne lecture.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Content is protected !!