Mali aprés coup d’Etat – « La récréation est terminée « 

Au Mali, le peuple, la société civile, les religieux, l’opposition, les syndicats et l’armée ont pris leur responsabilité en amorçant le grand ménage n’en déplaise à la CEDEAO dont la nullité et l’inutilité ne sont plus à démontrer.

Qui va le plus souffrir de l’embargo? En se privant des axes routiers du Mali, le Niger va se couper de la Guinée, du Sénégal (et donc de la Gambie) ainsi que de la Mauritanie et par conséquent du Maroc d’où viennent les fruits que nous consommons, entre autres.

Pour info, les maliens produisent chaque année plus de riz qu’ils n’en consomment alors qu’au Niger, la production locale fait vraiment pitié. Les maliens ont 3 barrages opérationnels dans le fleuve Niger alors que chez nous, le barrage de Kandadji étant mythe, les coupures intempestives suffisent à nous rendre complètement fous. N’oublions pas de dire merci au Nigéria et à Akon, nos seules vraies sources d’énergie.

Saviez-vous qu’en dépit des conflits, le PIB/habitant/an au Mali est de 900$ contre 400$ au Niger? Sur le plan de l’IDH, le Mali est devant le Burkina Faso, la Sierra Leone, le Burundi, le Tchad, le Sud Soudan, la République Centrafricaine et biensur le Niger qui occupe d’ailleurs la dernière place de l’univers en plus d’être un pays dangereux.

Et si cela n’est pas assez pour clouer définitivement le bec à la renaissance de la CEDEAO, le Mali a une frontière directe avec la Mauritanie et l’Algérie qui ne sont pas membres de cette institution infiniment débile et qui n’ont aucune raison de la suivre dans ses profonds délires.

Mêmes les fonds alloués par la BCEAO au Mali en bons de trésor ne représentent à peine que 10% du budget de l’Etat malien. Comme tout pays, le Mali voisin a certes besoin de l’extérieur pour se simplifier la vie, mais à la différence du Niger, le Mali n’a besoin de personne pour exister et subvenir à ses besoins de première nécessité.

Prière donc au dernier de la classe, le plus inconscient et le plus incompétent sous-préfet de la France au Sahel, d’arrêter de faire son petit malin derrière sa garde prétorienne. S’il est vraiment un homme, qu’il circule seul dans les rues de Niamey, sans char de combat. C’est là qu’il va comprendre sa douleur. En voulant gérer la CEDEAO comme il gère le Niger, bientôt il ne pourra plus mettre les pieds nulle part en Afrique.

D’ailleurs, pour couronner le tout, le Nigéria sur qui il compte pour se la raconter a annoncé son refus d’envoyer son armée au Mali, ridiculisant davantage la CEDEAO déjà gravement humiliée par le vaillant peuple malien que je salue au passage. La CEDEAO ne peut plus compter que sur les soldats sénégalais déployés en Gambie. Or, si le Sénégal se hasarde à intervenir militairement au Mali, maquillage sale sera balayé par la rue.

Et puis, intervenir contre qui, vu que le peuple malien sera dans les casernes avec son armée et partout dans les villes pour l’attendre les pieds fermes? Le Mali n’est pas la Gambie. Le peuple malien est par nature un peuple rebelle et l’armée de la CEDEAO n’intimide personne au Mali, même pas les mouches.

D’ailleurs, elle était où cette fichue armée quand des civils maliens se faisaient tuer par des abrutis instrumentalisés et des terroristes importés? 400 villages détruits au Mali sans aucun mot de la CEDEAO. De quel droit ouvre t-elle subitement sa grande gueule???

Le plus drôle c’est que même avec le larbin IBK au pouvoir, la CEDEAO et la prétendue communauté internationale ont lamentablement échoué face au peuple malien. Maintenant que le pouvoir corrompu a été renversé et que l’armée a décidé de confier la gestion de la transition à un premier ministre civil, animé par le sens du patriotisme, sur quoi se basent les plaisantins des nations unies et des institutions farfelues de la sous-région pour oser menacer le grand peuple malien? Bande de délinquants ambulants, le Mali a fini de vous étudier… Appliquez vos sanctions ridicules et vous verrez la suite! Le Mali en profitera pour se libérer encore plus tôt que prévu en sortant du franc CFA avec effet de contagion immédiat dans tout le Sahel.

La France et par extension l’Europe et les USA s’agitent parce que leur présence militaire dans le cadre de la lutte pour les giséments d’or du Mali tire à sa fin, et comme toujours, ce sont les idiots de la CEDEAO qui sont utilisés pour essayer de semer le chaos.

Attention au retour de bâton! Ce qui est en train de se passer au Mali va réveiller non seulement les peuples Africains mais aussi donner des idées à nos amis, les gilets jaunes, que nous encourageons vivement à reprendre la lutte!

Le berger Macron et son troupeau (Issoufou, Ouattara, Condé, etc.), préparez-vous! Les loups ne dorment plus! Et IBK n’était que l’entrée en matière… Nous allons bientôt passer au plat de résistance. Que le festin commence!
David Foka
Diaspora africaine .

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Content is protected !!