Mansour Faye vs Ousmane Sonko – L´élément audio était une ruse de Pastef

Le fameux élément audio détenu par Mansour a été finalement diffusé. Un audio de 30 secondes au plus. Décevant ! Qui ne s´attendaient pas à de grosses révélations. Plus cocasse encore, l´élément audio s’avère une ruse du président de Pastef. Ils sont tombés dans le piège de Sonko ?

Last Leaks

 

Dans la vidéo qui suit, un extrait de la déclaration du patron du Pastef hier 7 octobre 2020, Ousmane Sonko-qui promet que c’est la dernière fois qu´il se prononce sur le sujet-, avoue avoir fait cet élément d´un but bien précis de leur tendre un piège dans lequel il semble que le ministre Mansour Faye et autres acteurs de cette polémique ridicule sont tombés.

Je rends grâce à Dieu, parce que lorsqu´on affaire à des gens malhonnêtes qui à force de magouiller ne réfléchissent plus, il faut prendre ses précautions.

«c´est moi qui ai fait l´élément audio le 29 septembre, il est d´ailleurs dans mon téléphone. Mansour Faye a fait sa sortie le 28 septembre. Le 29 septembre ,sur le chemin du retour de Saint-Louis, j´ai enregistré l´audio que j´ai envoyé à Cheikh Issa Sall. Cela faisait partie de nos ruses et l´objectif visé est atteint. Je savais qu´après sa déclaration il allait par la suite sortir des témoins alors qu’ils sont tous du même parti APR. Je me suis dit qu´il fallait un élément entre nous.

Je savais pertinemment que Cheikh Issa Sall allait leur transmettre l´élément audio.

S´ils étaient intelligents, ils allaient se douter que je ne pouvais pas être aussi léger et négligeant pour envoyer un audio à Cheikh Issa Sall le lendemain de la déclaration de Mansour Faye. S’ils étaient un peu futés ils allaient flairer anguilles sous roches. Je savais pertinemment que Cheikh Issa Sall allait leur transmettre l´élément audio.
Je rends grâce à Dieu, parce que lorsqu´on affaire à des gens malhonnêtes qui à force de magouiller ne réfléchissent plus, il faut prendre ses précautions.
Dans l´élément audio je visais deux objectifs : d´abord fixer la date. En 2013 je n’étais pas je n’étais pas encore dans l´arène politique. Le parti Pastef a été créé en 2014. En 2013 j’étais le secrétaire général honoraire du syndicat des impôts et domaines. Donc s’il cherche à faire croire que c’est Ousmane Sonko l´opposant qui a sollicité une audience, il ne dit pas la vérité. Deuxièmement, c’est plutôt Mansour Faye qui est venu s’agenouiller devant moi pour solliciter une audience. A l´époque, c’est Cheikh Issa Sall qui m´a supplié de rencontrer Mansour Faye qui était alors son patron. Et cela, je l´ai précisé dans l´élément audio qui révèle donc deux mensonges dans les dires de Mansour Faye…. ».
Et ne se limitant pas seulement à expliquer le piège de ce fameux élément audio brandi par le ministre, Ousmane Sonko a aussi révélé le contenu de la discussion de cette rencontre. (Regardez la vidéo ).

« J´en (NDLRla réaction de Cheik Issa sall) ai fait j e capture d´écran, mais je ne le révélerai pas pour ne pas mettre à leur niveau ».

Par ailleurs, Sonko a fait savoir que esprit de dépassement, il préfère ne pas révéler la réaction du magistrat Cheikh Issa Sall cité comme témoin par Mansour Faye ; « j´en (NDLRla réaction de Cheik Issa sall) ai fait j e capture d´écran, mais je ne le révélerai pas pour ne pas mettre à leur niveau ».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Content is protected !!