Migration est résistance

La migration est un fait social total et ses causes sont multifactorielles. Conscient de ces fondements, FRAPP Diaspora dénonce le traitement politique qui lui est réservée.


En effet nous nous désolidarisons de la posture politique tendant à réduire ce phénomène complexe à une traite humaine dont il n’y aurait que des bourreaux africains qui s’adonnent à la traite de migrants africains inconscients. C’est une posture politique imposée par l’impérialisme et qui sert à masquer son immense responsabilité dans les migrations. Ainsi, la conséquence immédiate de l’extractivisme de nos richesses naturelles est la migration. Les pirogues qui arrivent ces derniers jours aux Canaries sont des pirogues de pêche artisanale et les migrants qui survivent à la traversée sont souvent des pêcheurs artisanaux qui ont vu comment le gouvernement bradait à vil prix les richesses halieutiques à des flottes industrielles étrangères. Il y a aussi de migrants agriculteurs qui se sont vu spolier de leurs terres cédées à des accapareurs souvent étrangers ou bien dépossédés par une mafia foncière nationale. Dans les rangs des migrants se trouvent aussi les jeunes chômeurs à qui le gouvernement n’a rien à proposer. Sans compter les femmes, de plus en plus nombreuses dont certaines migrent avec des bébés. Et les mineurs. Ce sont des résistants à l’ordre répressif impérialiste qui se battent en prenant l’acte de migrer, Ce sont les naufragés du PSE, le Plan Sénégal Émigration. Et ce sont des personnes qui se battent dans les pays d’arrivée contre les lois discriminatoires spécifiques aux étrangers.
FRAPP diaspora dénonce le mutisme du gouvernement face à la recrudescence de départs, gouvernement incapable de proposer des solutions économiques à nos concitoyens migrants en souffrance, que ce soient des solutions au Sénégal ou à l’étranger. Pis, la seule solution proposée est la collaboration avec les puissance impérialistes dans la répression des nos concitoyens migrants. FRAPP dénonce donc les accords signés par le Sénégal avec des pays européens pour accepter la dévolution des migrants. Nous condamnons aussi la présence de FRONTEX au Sénégal où sont déployés ses patrouilleurs et ses hélicoptères. Il est aussi inacceptable que des Sénégalais migrants arrivés vivants aux côtes européenes se fassent expulser et déporter via des pays tiers comme la Mauritanie. D’ailleurs FRAPP diaspora dénonce qu’on puisse expulser et déporter des maliens, pays en guerre, sans que leur droit à l’asile n’ait été convenablement traité. Incluons aussi la Guinée dont la répression criminelle actuelle du président au troisième mandat anticonstitutionnel ne peut que produire des migrants ayant droit à l’asile politique.
FRAPP diaspora s’insurge contre la violation des droits de sénégalais migrants dans les pays d’arrivée. Il est absolument scandaleux que des enfants mineurs puissent être séparés de leur mère dès l’arrivée pendant que des vérifications de la filiation génétique sont effectuées, et cela peut durer des semaines et des mois. FRAPP Diaspora demande à nos consulats et ambassades de fournir toute l’assistance nécessaire à nos compatriotes migrants. Dans ce sens FRAPP diaspora exige de mettre en place dans les consulats et ambassades sénégalaises à l’étranger un service d’aide juridique où nos concitoyens pourront recevoir gratuitement aides et conseils juridiques afin de faire valoir les quelques droits que les lois de pays d’arrivée offrent aux migrants « irégularisés » et ainsi traiter au mieux les demandes complexes de régularisation souvent entachées de tracasseries administratives.
Enfin FRAPP diaspora compatit avec les milliers des familles et les dizaines de parents qui sont en deuil permanent car leur parent migrant a disparu en mer. FRAPP Diaspora exige que le gouvernement établisse la liste de ces milliers de disparus en mer, que des démarches soient faites pour identifier les morts enterrés anonymement et que les familles éplorées reçoivent le soutien de l’État.

Frapp diaspora

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Content is protected !!