2 minutes

 Cheikh Mohammed bin Al-Nahyan, président des Émirats arabes unis, effectuera une visite  à Moscou ce mardi pour rencontrer Vladimir Poutine. Une visite qui intervient quelques jours après la décision controversée de l’OPEP+ de réduire sa production de pétrole.

L’organisme officiel des Émirats arabes unis, WAM, a déclaré lundi que les deux discuteraient de « questions régionales et internationales d’intérêt mutuel » et a annoncé la visite de Cheikh Mohammed, l’un des rares chefs d’État de Moscou depuis que la Russie a envahi l’armée ukrainienne en février dernier. . La décision du dirigeant du pays riche en pétrole intervient après que l’OPEP+ a décidé de réduire fortement sa production de brut le 5 octobre, ce qui a fait grimper les prix.

Cette alliance regroupe 13 membres de l’Organisation des exportateurs de pétrole dont les Émirats arabes unis, menés par l’Arabie saoudite, et dix autres pays menés par Moscou. Elle a été accusée par les États-Unis d’avoir mis la main au Kremlin, qui a intérêt à soutenir financièrement sa guerre.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *