Opinion Panafricaine: « mettre fin à notre condition de dominés et de damnés de la terre avec le projet de révolution panafricaine libératrice »

Le constat est que dans presque tous les pays africains se pose un problème de mal gouvernance, de personnes aux manettes et qui, au lieu de servir l’intérêt général, ne font que profiter d’être au pouvoir pour se remplir les poches. L’opinion de David Foka, ministre dans de la sixième région d’Afrique…que voici.

Par David Foka (Luxembourg)

C’est ensemble que nous pouvons, dans l’intérêt général, réaliser le projet de rupture et de libération panafricaine, qui permettra de restaurer la dignité des africains et des noirs dans le monde.

Nos pays africains libérés de toute domination et donnant la possibilité aux producteurs locaux et à nos gouvernants soucieux de servir le peuple et nos intérêts, de tirer meilleur parti des ressources et des potentialités énormes de notre continent…

Cela va surtout de garantir la renaissance panafricaine suivant les paradigmes africains comme la valorisation des femmes et des valeurs ancestrales africaines porteuses de développement et de progrès, par rapport à l’idéal de l’État providence que nous poursuivons, et qui garanti et assure par ailleurs, le bien être universel aux populations sans exclusion et sectarisme social aucun, dans nos pays africains libérés de toute domination et donnant la possibilité aux producteurs locaux et à nos gouvernants soucieux de servir le peuple et nos intérêts, de tirer meilleur parti des ressources et des potentialités énormes de notre continent africain qui fait de lui, le grand enjeu des affrontements entre les puissances actuelles pour son contrôle et son exploitation.

Les anciennes puissances et les pays émergents ne pensent qu’à se partager l’Afrique et à la contrôler dans une nouvelle configuration ou une redistribution des cartes…

En effet, l’Afrique est le continent de l’avenir et il est évident que dans la géopolitique du 21ème siècle, celui qui contrôlera l’Afrique contrôlera le monde pour les siècles à venir.

Or, toutes les anciennes puissances et les pays émergents ne pensent qu’à se partager l’Afrique et à la contrôler dans une nouvelle configuration ou une redistribution des cartes, -qui ne tient pas compte comme en 1884 des aspirations, besoins et espérances des peuples africains, malgré des nouvelles formes de coopération moins violentes, mais tout aussi brutales et abjectes comme la coopération dite win-win-, adossée sur le Soft Power, et les nouvelles stratégies impérialistes conçues comme hier pour empêcher l’Afrique de se réveiller, mais pour le maintenir sous l’ordre et le joug impérialiste, même si les maîtres d’hier doivent céder la place aux nouveaux maîtres comme les pays émergents, pour la continuité et la perpétuation du système.

Nous avons le devoir maintenant , de mettre fin à notre condition de dominés et de damnés de la terre avec le projet de révolution panafricaine libératrice de la convergence panafricaine.

Nous avons les capacités et les atouts avec la mise en oeuvre de la V.I.S.I.O.N pour un Etat Providence, de mettre fin à ce système injuste et inique qui nous a fait subir 400 ans d’esclavage, 200 ans de colonisation et 60 ans de néo colonisation brutale caractérisée par tous les abus, spoliations, pillages et humiliations.

Nous avons le devoir maintenant , de mettre fin à notre condition de dominés et de damnés de la terre avec le projet de révolution panafricaine libératrice de la convergence panafricaine et la V.I.S.I.O.N, VOLONTE IMMEDIATE de Souveraineté et d’Indépendance Optimale des Nations qui balise bien le chemin pour la mise en place de l’État Providence panafricain.

Ensemble, rendons possible l’impossible. Ensemble, nous sommes invincibles.
Bonne journée dans la paix, la joie et l’abondance .

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Content is protected !!