Il y avait déjà chez certains, la propension à dire à demi mots que Diary Sow a décidé de tout plaquer. Ce que semble confirmer la police française sur l’enquête relative à sa disparition. Mais même !  Diary Sow a grand besoin d’aide, sa détresse serait si incommensurable !

Rokia Pédro

Cette affaire de disparition mystérieuse -qui laisse apparaitre en filigrane un acte volontaire- de Diary Sow est de jour en jour plus curieuse. C’est à la limite affligeant, préoccupant. Ce qu´ils allusionnent, c’est qu’elle aurait fugué. Parce que sous une pression sociale insoutenable, une pression à l’école, parce que… et que… des non–dits.
J´entends toutes les thèses et hypothèses officieuses, sur la fugue pour le moment. Diary étant une surdouée, a vu ses notes chuter dernièrement. Elle aurait du mal à admettre une baisse de niveau pareil à ce stade de sa carrière à Louis Legrand où elle a conscience qu’elle représente incontestablement le Sénégal. D’ailleurs c’est bien pour cela que tous les sénégalais se sentent concernés par cette affaire et prient ardemment pour un dénouement heureux de cette affaire. Et, Diary a même déclaré être décidée à rentrer servir en retour son pays, une fois ses études terminées.
Au-delà d’être une compatriote, j’ai une empathie que je ne m’explique pas vis à vis de cette si jeune femme qui a, à peine dépassé l’adolescence. Car qui n’a pas, surtout chez nous les femmes, à un moment donné de sa vie, pensé à tout plaquer et partir ou même de disparaitre, se faire oublier afin de réapparaitre ailleurs en parfait anonyme.
Bref, qui n’a jamais voulu ne serait ce qu’un temps soit peu, effacer un ou des événements tristes, malheureux, douloureux de sa petite vie ? Une aventure amoureuse qui a mal, tourné ? Un mauvais choix dans sa vie, un échec dans n’importe quel domaine, une perte d’un proche, une déception, une nouvelle difficile à digérer, une réalité pénible avec laquelle l’on est contraint de vivre à jamais etc.
Ne faut-il pas se méfier des ces personnes que l’on croit « fortes », ces personnes que l’on pensent toujours capables de s’en sortir, ces personnes en qui l’on a tellement confiance qu’on finit par ne plus s’inquiéter pour elles qu’ -hélas- en de pareilles et si sérieuses occasions.
Fuir n’est surement pas la bonne solution puisqu’on ne peut pas passer toute sa vie à le faire, à se cacher ou à faire semblant. Mais ça, on ne le sait pas forcément quand on est jeune, même si on est la plus brillante élève du Sénégal deux années successives. Elle peut et a beau être super intelligente et douée dans les études, mais peut être si fragile, démunie fasse à certaines situations, parfois les plus élémentaires. On peut être célèbre, connu(e), reconnu!!e et paradoxalement souffrir d’une solitude insoupçonnée.
Je veux dire par là que, -même si je me refuse pour l’instant de croire à disparition volontaire (pour plusieurs raisons)-, cette fille n’est pas Super Woman. Elle a ses faiblesses et peut être habitée par les mêmes démons que toutes les jeunes filles ou femmes de son âge. Diary Sow a grand besoin d’aide dans un cas de disparition mystérieuse ou dans l’hypothèse d’une fugue. Elle traverse de durs et délicats moments de son existence, un épisode difficile.
Aidons la à revenir parmi nous en ne réduisant pas sa disparition bizarre et tout aussi inquiétante à une banale fugue à cause de pressions, de chagrin, de la peur d’un échec scolaire, la terreur de ne pass être à la hauteur des attentes de ses parents, sa famille, du Sénégal.
Seuls les indices comptent et pour le moment, ceux qui sont officiels restent opaques. Il s’y ajoute une communication désastreuse et à la limite irresponsable de la représentation diplomatique qui convoque une conférence de presse pour donner des informations à moitié et parler par paraboles, bref de la langue de bois.
Je choisis donc, sans illusion excessive, d´espérer la retrouver et que la police va l’extirper de mains supposées d’individus mal intentionnés.

error: Content is protected !!