2 minutes

Les craintes de l’annonce d’une mobilisation partielle des Russes par Vladimir Poutine a causé,  à la frontière entre la Géorgie et la Russie, a occasionné un grand mouvement de foule de la population. Beaucoup quittent le pays par peur d’être mobilisés et d’être envoyés sur le front. 

Last Leaks

De peur d’être envoyés sur le front de guerre contre l’Ukraine, des milliers de Russes décident de quitter leur pays pour se rendre en Géorgie. C’est en effet un pays voisin dont la particularité est qu’il n’exige pas de visa d’entrée de Moscou.

Le poste frontière routier aux limites russo-géorgiennes précisément à Verkhniy Lars, des dizaines de voitures se suivent et attendent de pouvoir traverser pour se rendre dans le pays voisin occasionnant des kilomètres d’embouteillage.

les images ont été montrées sur la chaine d’info en continu BFMTV.r car

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *