L’eurodéputé Raphael Glucksmann, invité de BFM TV ce jeudi matin, prône des sanctions contre le président russe Vladimir Poutine comme ‘exclusion des banques russes du système bancaire international, la saisine de ses biens et ses avoirs, tous les oligarques russes y compris.

Le député préconise de frapper très fort au portefeuille russe. « S’il n’y a pas de stop qui est mis aux ambitions de Vladimir Poutine, ce n’est qu’une étape de plus. Cela va continuer. Tout comme la Géorgie n’était qu’une étape auparavant, cela va continuer. La Crimée n’était qu’une étape. Et donc il faut mettre ce stop aujourd’hui, maintenant, tout de suite. Il faut frapper Poutine directement mais surtout, il faut frapper l’ensemble des oligarques qui sont les piliers de son régime.

  Des chalets à Courchevel

Il faut saisir les chalets à Courchevel, les villas sur la Côte d’Azur. Il faut saisir leurs biens et leurs avoir. Il exclure les banques russes du système bancaire international (SWIFT).

Quant à faire la guerre proprement parler, Raphael Glucskmann est conscient que personne de souhaite affronter la Russie; « mais par contre, entre ne rien faire et faire la guerre, il y a tout un espace de possibilités qui n’ont pas encore été explorées. Et, c’est sur ça qu’on va travailler à l’échelle européenne.

error: Content is protected !!