Le Dialogue national des sous (xaliss) inauguré sous le sceau des perdiems porté par l’ambulant du Suqqalisme Saer Tambèdou qui est dépassé par le cadre, d’où son alerte comme dealer de « bouche ».

Par Dr Mamadou Seck, cadre libéral


Comme lot de consolation, Saer Tambèdou est maintenant flanqué des services d’un bon ex porte-parole (BG) qui officie au « suqqalisme » comme le défenseur de ses ex bourreaux au Pds.
Au J2 de la comédie nationale la charrue du comité politique dirigé par le général Niang, vuent d’intégrer le « bœuf » Famara. Ce dernier n’a pas perdu de temps pour leur pondre huit commissions aussi fantaisistes les unes que des autres. Que du réchauffé, du déjà vu!
Hormis, le comité politique sur le processus électoral, tous le reste a été déjà pris en charge par l’opposition loyale à la demande du peuple, par les assises nationales d’antan qui s’étaient prolongées à la CNRI de Mr Amadou Moktar Mbow.

Le clou du spectacle et l’arnaque à venir, c’est la création d’une commission de synthèse qui va reprendre les mini-synthèses de chaque commission que l’on pouvait appeler à mon sens, cocommission de l’escroquerie du siècle qui, à vrai dire, intéresse le grand empereur de la comédie publique Macky Sall. Il sait toujours manier son make-up avec tact pour remodeler les visages déjà froissés d’une certaine opposition couchée.
En ce moment d’ailleurs, Moustapha Diakhaté perturbe l’APR et jusqu’à présent Famara Sagna n’a pas encore partagé les sous pour pour que certains partisans de « suqquali sén bopp » y trouver leur compte.
Dr Mamadou Seck
LE Doc qui soigne le DEAL.. LOGUE

By Rokia Pédro

Sans prétention aucune, j'ai toujours adoré faire part de mes coups de gueule, coup de cœur, de mes analyses, de mes mécontentements, de mes peurs ou craintes et de mes opinions aux autres. En tant que journaliste, blogueuse et activiste, comment ne plus m'impliquer dans ce qu'il se passe dans mon pays ? Alors, pour paraphraser Marguerite Duras: "Ecrire, c'est aussi ne pas parler. C'est se taire. C'est hurler sans bruit". A un moment donné, se taire c'est tout simplement être complice. Or, ma plume s'avère mon arme, avec elle j'espère donc, jouer ma partition dans cette vaste opération entreprise par tous les patriotes de mon si cher Sénégal, pour l'extirper de mains de ces politicards qui ne font que servir leurs propres intérêts. Sur Last Leaks, la parole est donnée aux experts dans leurs domaines respectifs: politique, économie, géopolitique, santé, sport... Bonne lecture.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Content is protected !!