« Trop de fake dans le combat pour Guy Marius Sagna »!

Guy Marius Sagna croupit en prison depuis plus d’une cinquantaine de jours. Pourtant, ses camarades de lutte, soutiens et sympathisants sont toujours actifs et cherchent d’ailleurs à porter le combat au niveau international. Seulement, dans les rangs, il y a « trop de face dans le combat pour Guy » comme le soutient un de ses camarades qui a été arrêté en même temps que lui.

Rokia Pédro

 

Dans les jours à venir, il n’est pas exclu de porter le combat pour la libération de Guy Marius Sagna à l’échelle internationale sous l’angle de la violation des droits de l’homme. Des gens s’activent dans ce sens.
Cependant, il est noté des fausses notes et couacs parmi les mobilisés pour la libération de Guy. Ce camarade qui a aujourd’hui été libéré, se dit désolé : « il n’y a pas beaucoup de pression de notre part. Je m’en veux tellement… ». Il trouve que Guy n’a pas l’assistance qu’il mérite de la part de certains. « C’est dans des moments difficiles qu’on reconnaît ses meilleurs amis. Guy a toujours défendu l’injustice.Quand la bataille pour libération de Khafila Sall avait été lancée , il s’est impliqué. Idem pour Adama Gaye. Et, même quand ils ont voulu s’attaquer à Sonko il s’est mis devant… Hélas …..ils n’ont pas rendu la pièce de la monnaie. Trop de Fake dans ce combat ».
Enfonçant le clou, il dénonce un certain opportunisme de la part de quelques personnes; « des guerres de positionnement, des gens qui se déchiquettent pour des plateaux (NDLR plateaux de télévision). Vraiment ça laisse perplexe ».
Aussi, l’argent le nerf de la guerre a aussi causé quelques petits dégâts toujours dans les rangs; « regarde, rien que pour les manifestations, ce camion (NDLR camion pour la sonorisation) nous bouffe 200.000 francs cfa et plus. D’après des dires, c’est pour un mouvement membre de la coalition, ils se sucrent … » a expliqué notre interlocuteur.
En attendant de régler tous ce petits problèmes en leur sein, le collectif Noo Lank appelle à une grande mobilisation ce samedi à Dakar, toujours pour exiger la liberté de Guy.

One thought on “« Trop de fake dans le combat pour Guy Marius Sagna »!

  1. Frapp, Noo lAnk, Aar linu book, doivent nécessairement s’éloigner des partis politiuqes. Ils sont de natures différentes, même si leurs combats sont communs. Cette différence de nature fait que les partis politiques ne feront que les phagocyter à terme, au mieux des cas, ou les utiliser au pire, ce qui finira par décrédibiliser ces mouvements. Car faut-il le rappeler, un parti politique cherche des voix, cherche à briguer des mandats pour appliquer un projet de gouvernement (…), là où des mouvements sociaux ne cherchent qu’à mobiliser, conscientiser, faire évoluer lesd mentalités sur des questions précises…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Content is protected !!