Malgré la suspension temporaire de AstraZeneca dans plusieurs pays du monde, le vaccin demeure  pour plusieurs spécialistes de la santé, la seule issue pour combattre la pandémie Covid-19. Et, les autres vaccins notamment,  celui de Pfizer-BioNTech continue à être administré. Avec moins de contraintes ?

R.Pédro

Vaccin Pfizer

Last Leaks est entré en contact avec des responsables Pfizer-BioNTech pour avoir des réponses deux aspects préoccupants relatifs aux vaccins anti Covid en général, en particulier sur celui qu´il a créé et mis sur le marché. Nos contacts ont bien voulu répondre mais en précisant «qu’aucun porte-parole ne peut être cité pour le laboratoire.»

Il est fait état dernièrement d´effets secondaires du vaccin ayant causé des décès auprès de personnes âgées quelques temps après s´être fait vaccinées. D´où la question à savoir s´il y avait des probabilités que ces décès soient liés au vaccin.

Au sujet des décès de personnes âgées, l’agence du médicament européenne a établi qu’aucun lien de causalité n’avait été établi entre la vaccination et les décès.

Pfizer-BioNTech

À Pfizer-BioNTech,  l´on botte en touche. Notre contact nous répond qu´«au sujet des décès de personnes âgées, l’agence du médicament européenne a établi qu’aucun lien de causalité n’avait été établi entre la vaccination et les décès.» avant de nous orienter vers un communiqué qui aborde les mises à  jour sur l´innocuité du vaccin.

En effet, il renseigne que,  «les données de sécurité collectées sur l´utilisation du vaccin sont cohérentes avec le profil de sécurité connu du vaccin».

Cette mise à jour des données inclut l´évaluation des décès signalés après la vaccination (avec Comirnaty) par le comité de sécurité de l´EMA (PRAC) y compris les décès chez les personnes âgées.

Quand aux effets secondaires du vaccin à long termes, Pfizer-BioNTech  soutient que «les seuls effets secondaires sévères rapportés, avec une fréquence égale ou supérieure à 2% suite à la 1ère ou la 2ème dose étaient : la fatigue (3,8%) et les céphalées (2,0%) après la 2ème dose. Ces données sont dans la lignée de précédents résultats où les adultes âgés ont reporté des effets indésirables plus légers et en moins grand nombre après la vaccination. »

Les patients inclus seront suivis jusqu’à 2 ans après administration de leur 2e dose.

Pfizer-BioNTech

Enfin  Pfizer-BioNTech a assuré continuer ; «à suivre les participants en termes de tolérance après la présentation et la publication des résultats de manière à étendre la période de recul : les patients inclus seront suivis jusqu’à 2 ans après administration de leur 2e dose.» 

By Rokia Pédro

Sans prétention aucune, j'ai toujours adoré faire part de mes coups de gueule, coup de cœur, de mes analyses, de mes mécontentements, de mes peurs ou craintes et de mes opinions aux autres. En tant que journaliste, blogueuse et activiste, comment ne plus m'impliquer dans ce qu'il se passe dans mon pays ? Alors, pour paraphraser Marguerite Duras: "Ecrire, c'est aussi ne pas parler. C'est se taire. C'est hurler sans bruit". A un moment donné, se taire c'est tout simplement être complice. Or, ma plume s'avère mon arme, avec elle j'espère donc, jouer ma partition dans cette vaste opération entreprise par tous les patriotes de mon si cher Sénégal, pour l'extirper de mains de ces politicards qui ne font que servir leurs propres intérêts. Sur Last Leaks, la parole est donnée aux experts dans leurs domaines respectifs: politique, économie, géopolitique, santé, sport... Bonne lecture.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Content is protected !!