13 militaires français morts dans une collision d’hélicoptères au Mali

La guerre contre le djihadisme fait encore des victimes au cours d’une opération de combat. Dans un communiqué de la présidence de la république publiée ce mardi 26 novembre, il est question  d’une collision entre deux hélicoptère qui a causé la morts de 13 militaires français au Mali, précisément dans la région de Ménaka.

Parmi les victimes de cet accident mortelle, l’on notera les lieutenants Alex Morisse et Pierre Bockel (fils de l’ancien ministre et sénateur centriste français Jean-Marie Bockel), les capitaines Nicolas Mégard, Benjamin Gireud, Clément Frisonroche, l’adjudant-chef Julien Carette, le brigadier-chef Romain Salles de Saint-Paul, le capitaine Romain Chomel de Jarnieu, le maréchal des logis-chef Alexandre Protin, les maréchaux des logis Antoine Serre et Valentin Duval, du 4e régiment de chasseurs de Gap (Hautes-Alpes),le maréchal des logis-chef Jérémy Leusie, du 93e régiment d’artillerie de montagne de Varces (Isère) et le sergent-chef Andreï Jouk, du 2e régiment étranger de génie de Saint-Christol (Vaucluse), selon les informations de FranceInfo.

Emmanuel Macron dit s’incliner devant la douleur des familles des victimes dans un tweet qu’il a partagé sur son compte : » Treize de nos militaires sont morts hier au Mali. Ils étaient engagés dans une opération de combat contre des terroristes. Ces treize héros n’avaient qu’un seul but : nous protéger. Je m’incline devant la douleur de leurs proches et de leurs camarades« .

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Content is protected !!