Abdoul Aziz Mbaye, ministre menteur…

Abdoul Aziz Mnaye nous dit:“ en 2011, la situation de référence est celle de juin 2011 qui diffère fondamentalement de celle en cours dans le pays. L’on se souvient encore des émeutes qui avaient fortement secoué Dakar dans la nuit du 27 au 28 juin 2011.
Le Senegal est passé d’une moyenne de 900 heures de coupures en 2011, soit plus d’un mois entier de coupures dans une année, à seulement moins de 66 heures, soit moins de 3 jours actuellement. Cette performance est le fruit d’investissements massifs dans la production d’électricité, avec une capacité de production aujourd’hui disponible de 1200 MW dont 19% en énergie solaire, contre 573 MW 2012”.

Que de mensonges monsieur le ministre!

Cheikh Sadbou Kébé

La date de référence n’est pas de 2011. La situation de référence, c’est celle du 2 Avril 2012, date de la prise de pouvoir du président Macky Sall.
Le 12 Avril 2012, Karim Wade disait à son successeur Aly Ngouille Ndiaye (je parle sous son contrôle des archives disponibles sur internet), lui avoir laissé un pays sans délestage et 35 jours de réserve en combustibles.
Entre 2010 et 2011, d’importants investissements ont été opérés dans le secteur de l’énergie avec des coupes budgétaires dans d’autres secteurs et des prêts.
Et en conclusion, Karm Wade disait être impatient de voir les résultats des audits que pourrait lancer le nouveau régime pour faire la lumière sur sa gestion. Où est ce rapport d’audit ?

Alors arrêtez de mentir vous nous devez vérité et transparence au peuple. Et, dites au Sénégalais que la Senelec ne produit que 35% de l’énergie qu’elle vend à ce peuple que vous voulez arnaquer.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Content is protected !!