Chef de l’opposition sénégalaise: « une entreprise de manipulation sournoisement orchestrée par des politiciens en mal de popularité »

Le Pastef, parti le plus radical de l’opposition sénégalaise, a fait un communiqué de presse pour démentir des informations parues dans la presse au sujet du statut de l’opposition et de la désignation de son chef. Tout laisserait croire qu’Idrissa Seck serait le dauphin du pouvoir.  Le parti de Sonko, a tenu à rétablir la vérité sur les conclusions de la réunion du Front de Résistance Nationale tenue il y a deux jours à laquelle il a pris part. 

R. Pédro 

Le pouvoir aura encore réussi à faire naitre une polémique et à alimenter un véritable faux débat, -encore à côté des préoccupations réelles de la population sénégalaise-, sur le statut de l’opposition mais surtout la désignation de son chef. Un sujet sans conteste qui divise et également divertit une opposition déjà presque endormie et faiblarde et qui, de temps à autre par sursaut, réagit à une actualité dictée par le Macky.  

Le Pastef réfute les informations diffusées par une certaine presse sur le sujet ; “aucun vote n’ayant eu lieu, aucune position d’aucun parti n’ayant été révélée durant toute la réunion… Il convient toutefois de préciser, à l’endroit de l’opinion publique, que la décision qui a été retenue hier et qui a été acceptée par tous les participants à la réunion a été celle de défendre au niveau de la commission sur le dialogue politique que, sur ce point, l’opposition n’a pas de position précise” et précise qu’il n’est pas intéressé par ce débat ; “à aucun moment, il n’a été question pour PASTEF-Les Patriotes de défendre des positions dans lesquelles il espère un gain autre que celui qu’il pourrait obtenir du peuple”.  

L’information qui est sortie dans la presse n’est rien d’autre qu’une entreprise de manipulation que des politiciens en mal de popularité ont sournoisement orchestrée…

Ce débat sur le chef de l’opposition n’est rien d’autre qu’un stratagème de plus que le Pastef aura flairé ; “conscient que la priorité du peuple sénégalais réside dans le combat qu’il mène pour sortir de l’impasse socio-économique dans laquelle le gouvernement actuel l’a mis par son incompétence et sa cupidité, PASTEF-Les Patriotes considère qu’une discussion autour de la désignation du chef de l’opposition constitue un point introduit par le pouvoir, dans le seul but de diviser l’opposition.” 

Autrement dit, Sonko ne serait pas intéressé par le statut de chef de l’opposition car son parti de souligner que ; “notre parti n’est nullement intéressé par la position de chef de file de l’opposition et n’a jamais été en discussion ou en négociation avec une quelconque frange de l’opposition, encore moins du pouvoir sur cette question.” 

Il semble que la balle soit dans le camp de la population, seule légitime à “élire” le patron de l’opposition politique et que ce faux débat ne profite qu’au pouvoir comme l’indique le communiqué; “PASTEF-Les Patriotes demeure convaincu que le meilleur gain politique qu’un parti politique puisse avoir c’est celui qui lui a été accordé par le peuple souverain et non un privilège issu de tractations politiciennes avec des conséquences budgétaires et sur le dos du peuple sénégalais. Et pour cela, nous croyons ferme que le vrai chef de l’opposition, c’est celui qui est reconnu comme tel par le peuple et non le statut offert sur un plateau d’argent par un pouvoir usurpateur et illégitime.” 

Pour conclure Pastef a lancé un pic à une certaine opposition; « C’est pourquoi, nous considérons que l’information qui est sortie dans la presse n’est rien d’autre qu’une entreprise de manipulation que des politiciens en mal de popularité ont sournoisement orchestrée pour divertir le peuple sénégalais et pour détourner la classe politique des vraies questions qui intéressent les sénégalais notamment une lutte efficace contre la covid-19, une bonne relance économique ainsi que l’établissement de mécanismes démocratiques qui garantissent à notre pays l’organisation d’élections sans contestation. 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Content is protected !!