Délogés par force de leurs appartements, chassés des transports en commun, refusés d’accéder aux commerces, isolés, testés tous les jours etc, le calvaire des noirs en Chine qui les accusent d’être « Corona »… Sokhna Fatima Diop, une Sénégalaise qui vit à Guangzhou confirme et témoigne. Ecoutez…

error: Content is protected !!