Covid-19 et nouvel ordre mondial de Macky – A quel prix le Sénégal payera sa place?

Que dans son discours à la nation, en ces circonstances de crise sanitaire mondiale due au Covid-19 ayant engendré une crise économique sans précédent, Macky Sall utilise les termes Nouvel Ordre Mondial, est révélateur du degré d’implication de groupes lobbyistes qui tirent les ficelles dans les Etats Africains et mettent la pression sur l’élite dirigeante. A coup sûr, l’après coronavirus Covid-19 est à craindre.  Il y a de quoi s’inquiéter de la place et du devenir de l’Afrique dans cette nouvelle redistribution des cartes. A quel prix ?

Rokia Pédro

Macky Sall, président du Sénégal

Sur ce coup-ci, le président Sall a été sans complexe, assumant tacitement être membre actif ou en tout cas, un maillon de la chaîne du NWO.
La discrétion a cédé la place à une propagande assumée; « il est temps de travailler ensemble à l’avènement d’un Nouvel Ordre Mondial qui met l’humain et l’humanité au cœur des relations internationales« .

Logique!  Diront certains. Car, à la lecture des propos qui ont précédé dans son discours cette phrase qui a choqué une grande partie de l’opinion publique sénégalaise, à savoir; « je renouvelle par conséquent mon appel aux partenaires bilatéraux et multilatéraux à appuyer nos efforts en annulant la dette publique et en réaménageant la dette privée selon des mécanismes à convenir. Du reste, la tourmente qui secoue le monde a fini de révéler au grand jour la fragilité de tous les pays et leurs vulnérabilités communes. Alors, il est temps de repenser l’ordre des priorités« , tout s’explique.

Qu’est-ce que cela implique de faire partie du NWO ? Selon l’historien américain et professeur d’histoire Caroll Kingley,  » le NWO veut créer un système mondial de contrôle financier dans les mains du secteur privé capable de dominer le système politique de chaque pays et l’économie mondiale d’un seul tenant et de passer ensuite le pouvoir aux banquiers, aux technocrates et aux groupes de pression, faisant usage de la propagande ». Macky nous prépare clairement donc à des grands changements qui interviendront à la suite de cette crise sanitaire du Covid-19.
Le président Sall a alors choisi son camp dans cette guerre dont on parle partout dans le monde, -et qui n’est qu’en apparence contre le Covid-19-, une guerre que se livrent en réalité, les forces patriotiques de tout bord et le Nouvel Ordre Mondial.

Afin d’atténuer, les sérieux dégâts économiques provoqués par la crise sanitaire liée au Covid-19, il va falloir, en plus des mesures prises actuellement, trouver d’autres moyens pour relancer l’économie. C’est là, que d’ores et déjà, l’on nous vend encore la coopération bilatérale et multilatérale. En ce cas, le scepticisme ou pessimisme de certains tiennent surtout au prix que les pays africains en général, le Sénégal en particulier (avec la découverte de ses ressources minières importantes), va devoir payer dans les réaménagements et partenariats espérés, et auxquels Macky Sall a fait allusion dans son discours du 3 avril dernier.
Déjà en pleine crise du Covid-19, la seule proposition faite à l’Afrique c’est de servir de cobaye à l’Europe et au reste du monde. Or, à l’inverse de ce qu’il se passait d’habitude, cette fois, -l’impulsion donnée surtout par ses fils de la diaspora s’appuyant essentiellement des nouvelles technologies de l’information à travers les réseaux sociaux-, il faut constater la détermination, sinon la mobilisation de la population dressée contre ces vaccins tests, l’implication de tous ces porteurs de voix (sportifs, artistes chanteurs, politiques, célébrités) qui opposent déjà un niet catégorique à un pareil procédé.
Au-delà des apparences des mesures que le Sénégal a prises récemment, la loi d’habilitation, les grandes décisions pour soi-disant la lutte contre la progression ou propagation de cette pandémie, faudrait sérieusement craindre le pire de l’après Covid-19 dans ce nouvel ordre mondial chanté par le président.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Content is protected !!