Ghana – Plus de perruques chez la nouvelle génération d´avocats

Se débarrasser des symboles colonialistes contre des habits africains lors des audiences?

Le débat fait rage chez les avocats ghanéens. La nouvelle génération ne veut plus porter les perruques, robes et autres bavettes héritées de la colonisation britannique. Les jeunes avocats souhaitent se débarrasser des symboles colonialistes qu’ils jugent indignes. Certains d’entre eux souhaitent même que les habits africains soient utilisés lors des audiences dans les tribunaux.

Que vous inspire ce débat ?

Mauritanie – La révélation de l’ancien président Mohamed Ould Abdel Aziz sur le 3ème mandat

« Certains de mes amis chefs d’Etat m’ont demandé, ont insisté pour que je fasse le troisième mandat, mais j’ai refusé ».

« J’avais la possibilité de faire un coup d’Etat constitutionnel avec mes 102 députés. Je l’ai refusé.

Je n’ai jamais voulu faire un troisième mandat. Donc pourquoi ferai-je un coup d’État alors que j’avais la possibilité juridique de changer la constitution avec l’appui de plus de 102 députés », a-t-il confié à France24.

Les « tracasseries » qu’il dit subir depuis son départ du pouvoir lui font il regretter sa décision de s’en aller au bout de deux mandats ?

« Non je ne considère pas que j’ai fait une erreur. J’ai agi en âme et en conscience. Je suis tranquille moralement et physiquement. Je ne regrette rien malgré que certains de mes amis chefs d’Etat m’ont demandé, ont insisté pour que je fasse le troisième, mais j’ai refusé. J’ai tenu à incruster la démocratie », a conclu Aziz.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Content is protected !!