L’Absurdité de ce semblant de confinement – Rouvrez les lieux de culte ! 

La nécessité de prier  

L’heure est au déconfinement un peu partout dans le monde, même dans les pays les plus durement touchés par le Covid-19. Parce qu’il va bien falloir vivre avec ce virus un jour ou l’autre. Rouvrez les mosquées, églises et autres lieux de culte. Car, personne n’est dupe et comme l’a dit l’autre, il est évident que chacun profite de cette crise née du Covid-19 pour suivre un agenda idéologique bien déterminé. 

Rokia Pédro

Ça fait une dizaine de jours que les musulmans ont débuté le ramadan. On aura beau se dire, se répéter et essayer de se convaincre de l’exceptionnalité du moment avec la pandémie, il est quand même triste, bizarre de passer un moment aussi important dans la vie d’un croyant, amputé d’une partie importante de sa liberté de culte.  

Parce qu’en réalité le confinement actuel est le résultat d’une politique sanitaire autoritaire et internationale, un pouvoir dévoyé qui se retrouve entre les mains de l’ordre sanitaire (les médecins, virologues, experts dans divers domaines de la santé) qui interdit et autorise ou recommande fortement ; et qui cependant, ne parviennent pas à s’accorder, sur la bonne stratégie.  

L’OMS a clairement dégagé sa responsabilité, par la voix de son porte-parole le Dr Margaret Harris au Sydney Morning Herald il y a quelques jours : “nous n’avons jamais dit d’instaurer des mesures du confinement. Nous avons dit de suivre, tracer, isoler, traiter… Les gouvernements sont allés jusqu’à mettre leurs pays en quarantaine parce qu’ils n’étaient pas en mesure de savoir où se déroulaient la plupart des transmissions”.  

En d’autres termes, le Sénégal fait du mimétisme, du pilotage en vue. Nos gouvernants ne prennent même pas la peine de réfléchir à adopter des mesures en tenant compte de nos réalités socioéconomiques, socioculturelles…

A jour, aucune étude sérieuse n’est réalisée pour montrer ou démontrer à la population l’impact des mesures de confinement et du couvre-feu sur la progression de la maladie dans le pays. Le nombre de cas de contamination, -surtout ceux qu’ils qualifient de communautaires– augmente à une vitesse inquiétante cependant que les gens sont censés être confinés, empêchés de se mouvoir. 

Ainsi, la fermeture des lieux de culte est ridicule presque et insensé quand on sait que par ailleurs, dans une certaine mesure, ils ont créé des conditions de rassemblements de personnes. Or, dans les mosquées ou églises, des dispositions pratiques peuvent être prises, lesquelles mesures permettraient de respecter la fameuse distanciation sociale et les mesures d’hygiène afin de limiter la transmission du virus entre les fidèles. D’ailleurs dans la pratique de la religion, ce que l’on semble oublier c’est l’obligeance d’une hygiène physique irréprochable, ce n’est pas pour rien par exemple, il est exigé de faire ses ablutions avant toute prière et de s’assurer auparavant de ne pas être en état impureté.   
Par conséquent, au tout début de ce confinement qui a abouti à des restrictions de liberté, limitant ou autorisant que les “activités indispensables”, l’on a pêché sur la définition de la nécessité. Le rassemblement de fidèles dans la mosquée ou à l’église ne peut être comparable aux rassemblements au marché, devant les supermarchés, devant les boulangeries, les banques, les transports … 

On nom de la sécurité ou de la santé publique, tout est fermé alors que ces lieux de cultes jouent un rôle déterminant dans la société et qu’en cette période ils auraient pu grandement contribuer à l’organisation d’une solidarité effective à l’échelle nationale, surtout auprès de la frange la plus vulnérable et la plus touchée par les conséquences économiques découlant de la pandémie. 
L’on me rétorquera l’impératif devoir de l’Etat de garantir la sécurité (sanitaire) de tous en interdisant les rassemblements, et en ne limitant les autorisations qu’aux activités nécessaires. Mais dans un monde dominé par le capitalisme, il est clair qu’aller à la mosquée en période de ramadan pour les musulmans ou à l’église en temps de carême pour les chrétiens n’est pas nécessaire.   

 

2 thoughts on “L’Absurdité de ce semblant de confinement – Rouvrez les lieux de culte ! 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Content is protected !!