Une situation qui perdure. La mairie de Paris et l’Etat qui se renvoie la balle depuis un bon moment. Le jardin d’Eole un lieu de crack à Paris qui génère un désordre indescriptible en pleine capitale. 

Un véritable problème de gestion de l’espace public, une véritable patate chaude ce problème du jardin d’Eole. Les riverains vivent un véritable enfer. Même des journalistes partis effectuer un reportage et prendre des images ont été pris à partie.  

Les riverains assistent à  des scènes surréalistes comme ce violence il y à quelques semaine et aux avait été filmée par un riverain.  

Malgré une patrouille de police avec une autre de la mairie de Paris, deux journalistes de BfmTv  ont été  pris à partie. L’un d’entre eux a d’ailleurs reçu un jet de projectile, une cannette de bière au visage. 

A ce rythme, cette est en phase de devenir  une zone de non-droit  en.pl3in Paris. Evidemment la police veille au grain quotidiennement mais la situation se complique de jour en jour. 

Actuellement, les grilles du jardin d’Eole sont fermées puisque la maire de Paris Anne Hidalgo avait demandé son  évacuation. 

  

 

 

error: Content is protected !!