Sénégal – Evolution du covid-19 : Les religieux et leaders d’opinion appelés à la rescousse 

Onze décès au Sénégal, depuis le début de la pandémie, de nombreux contaminés asymptomatiques, des cas communautaires inquiétants. Le ministère de la santé reconnait l’impératif d’associer religieux et leaders d’opinion dans la sensibilisation sur le comportement à adopter face au covid-19. 

Roxana Seshat  

À la vue de la situation qui se corse un peu plus avec le casse-tête des cas dits communautaires, les autorités locales se rendent compte de l’impératif d’établir le contact et de mettre à contribution les chefs religieux, les leaders d’opinion   et de donner plus de moyens aux relais communautaires dans la communication et la sensibilisation sur les mesures barrières à adopter face au covid-19.  

Depuis le début, le ministère de la santé sénégalais avait adopté une stratégie consistant à tester par petits groupes, dépister, isoler et suivre les cas contaminés au covid-19. C’est qui expliquerait le faible nombre de malades qui avait valu au Sénégal d’être cité en exemple.  

Hélas depuis quelques jours, une montée en flèche du nombre de personnes contaminées au covid fait craindre une situation compliquée voir ingérable si l’on n’y prend pas garde. Ce qui fait changer de stratégie les professionnels de la santé.  

Jusqu’ici la tactique du ministère consistait d’après le Dr Aloyse Waly Diouf, directeur de cabinet du ministre sénégalais Abdoulaye Diouf Sarr, réfléchir en amont sur différents scénarii à adopter en fonction du nombre cas de contamination au covid selon les clusters.  Maintenant que le cap de 1000 cas est atteint, il va falloir réajuster et mettre en œuvre le scénario déjà pensé. Il s’agit actuellement de la prise en charge extra hospitalier. Puisque’il apparait clairement désormais que beaucoup de personnes sont contaminées sans le savoir, ne présentant aucun signe apparent de la maladie. Concernant ces patients maison, ces positifs asymptomatiques qui peuvent cependant transmettre le virus, ils seront suivis mais resteront chez eux. Des équipes médicales seront déployées comme c’est le cas à Guéréo un village situé sur la Petite-Côte au Sud de la capitale Dakar.   

A ce stade de transmission et de circulation du virus dans le pays, un puzzle pour le ministère de la santé, les médecins et autres personnel sanitaire ne peuvent pas à la fois faire leur travail et celui de la sensibilisation. Ils vont alors solliciter le soutien, l’appui et l’effort des uns et des autres pour faire comprendre à la population la nécessité d’un changement de comportement, du port de masques, de la distanciation sociale et des mesures barrières pour freiner la progression du covid-19 au Sénégal.  

Aujourd’hui, 702 tests ont été réalisés dont 52 positifs (54 contacts suivis et 4 transmissions communautaires dont 3 à Dakar et 1 à dans la ville de Touba). A signaler cinq cas graves du covid-19; c’est dire des malades qui nécessitent une prise en charge en réanimation.  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Content is protected !!