Michel producteur de musique violenté par trois policiers dans son studio dans le 17 -ème arrondissement de Paris. 

Les images de la vidéo sont insoutenables. Le producteur de musique se fait tabassé par trois policiers pendant des minutes alors qu’il criait à l’aide. Il se faisait insulté en même temps; « le sale nègre », l’expression qu’il a le plus entendu durant tout le temps qu’à duré son supplice.

La Rédaction

Michel, la victime, a témoigné chez nos confrères de Loopsider à visage découvert. Il est encore sous le choc mais surtout ne comprend pas pourquoi ce déferlement de violence. Ce sont les images de la vidéo qui l’ont sauvé puisque la versions des trois policiers était tout autre. Ils déclarent que le producteur aurait essayé de leur prendre leurs armes. une version démentie par la vidéo. Michel a porté plainte cet aprés-midi. « J’ai eu la chance d’avoir des vidéos qui me protègent sinon à l’heure actuelle je serait peut-être mort ou en prison. L’IGPN a été saisie par le Parquet.

Le ministre de l’Intérieur Gérald Darmanin a demandé la suspension des trois policiers mis en cause.
Les violences policières font légion ces derniers temps. Des images de leur intervention sont juste choquante, inacceptable de la part de force de l’ordre armée. Ils auraient fait usage d’une violence disproportionnée à l’égard de ce producteur de musique. Il s’agissait au départ de contrôle de masque

error: Content is protected !!